logo auto moto
Assurland.com 600 sites
annonces auto moto
la plus large diffusion et le plus grand choix d'annonces sur Internet !
auto moto
accueil
mon compte FAQ ? les services publier une annonce voir les annonces forfait pro
contact
 Ajouter aux favoris
 les services



 fiches pratiques



 fiches techniques



 actualités infos







adg


N O U V E A U T E  Automobile : Essai découverte du KOLEOS

Panorama des nouveautés Renault (autres présentations, essais et reportages)

 Renault Crossover Koleos   Renault: nouveau Kangoo  Renault    Twingo    Sport

 Renault nouvelle Laguna     Renault  Grand Modus      Renault     Clio     Estate   
Koleos Renault profil 1

Renault Koleos : le nouveau Crossover !

Dessiné pour l'évasion Des lignes harmonieuses, vives et sportives.
Koleos Renault profil 1

KOLEOS – Le Crossover de Renault : fait pour l’évasion

Moment décisif, en termes de performances et d’image de marque, pour Renault à l'occasion de son entrée sur le terrain de jeu des véhicules 4x4. Pardon, le mot qui convient, ici, est celui de « Crossover* », une appellation à laquelle le constructeur tient particulièrement pour bien marquer le soin apporté à la déclinaison de son concept. C’est donc avec une certaine fierté – qui apparaît justifiée et légitime au vu du résultat obtenu – que le constructeur et ses équipes marketing ont entrepris la présentation du nouveau véhicule, le onzième de la série sur les vingt six annoncés par Carlos Ghosn, le président, dans une conférence de presse où il avait esquissé le futur programme de la marque..

g3

 * Crossover et/ou SUV ? 
  « Crossover », un anglicisme signifiant "mélange" de genres, sur lequel il nous faut revenir à l’attention de ceux qui ne seraient pas encore familiers du terme ou, plus exactement, du concept. En tout cas, un véhicule dont nous pouvons dire qu’il offre suffisamment de fantaisie, tant du point de vue de sa conception (et de son style) que de ses aptitudes à nous faire sortir des sentiers battus (en l’occurrence, ici, des routes bien asphaltées, mais, bien entendu, en toute sécurité) pour s’aventurer – au besoin ou pour le fun  au milieu des chemins de traverse.

Un moyen indiqué et approprié pour passer outre les ornières, flaques d’eau et autres passages délicats. Bref, à défaut de procurer le grand frisson de l’émotion lorsque le pneu (mais pas la vie) est suspendu au-dessus du monticule de terrain, de fournir la puissance nécessaire, ainsi que la possibilité de s’en sortir sans encombre (restera néanmoins le passage quasi-obligé à la station de nettoyage où le frisson sera, certes, moins intense, mais la volonté de lui refaire une beauté probablement toujours intacte)

Un véhicule capable, aussi, après ses escapades ou incartades, de revenir vers la quiétude des routes ou autoroutes, afin de renouer avec les prestations d’une fringante berline et mieux s’offrir au plus grand plaisir du jeune cadre (supposé dynamique, plus ou moins jeune ou plus ou moins dynamique d'ailleurs, selon la cylindrée conduite) qui communiera à l’agrément de retrouver famille, femme et têtes... blondes ou brunes. Une façon de repartir pour de nouvelles aventures, par exemple en direction de la montagne (c'est rassurant de savoir que les skys peuvent loger à l'intérieur du coffre d'un véhicule comme le Koleos). Des occasions supplémentaires de se sentir à nouveau boosté et redynamisé par une accumulation de nouvelles énergies et respirations, même si et, surtout si, entre deux escapades, il faudra bien retravailler !

Nb - En lieu et place de Crossover, on parle aussi de SUV (abréviation, anglosaxonne toujours, pour Sport Utility Vehicle), autrement dit une expression utilisée pour décrire un véhicule capable d'allier loisirs et aptitude à faire de la route. Une option, donc, prise par le conducteur en faveur d'un potentiel "utilitaire" plutôt élégant, d'allure sportive même, à qui l'on va demander, de surcroît, de garantir un confort équivalent à celui d'une berline
sur route ou autoroute)

RJ R.
 


En tout cas, nous voici arrivés à ce croisement entre rêve, passion et.. réalité. En effet, quel automobiliste « classique » - et, disons-le même, y-compris bon père de famille - n’a pas rêvé, au moins l’espace d’un instant, de s'adonner au plaisir de la conduite plus sportive au volant de ce véhicule hybride, multi ou pluri-utilisations, qui emprunte à la fois aux qualités de la berline et du 4x4, sans se laisser aller à des compromis réducteurs. Parions aussi sur le fait que, cerise sur le gâteau, il doit être beau, serviable et maniable, sans pour autant, être trop agressif ou trop provocant !

En quelque sorte, c’est à ce genre d’ambition que s’est attaqué Renault en prenant une voie déjà ouverte avant lui par bon nombre de ses confrères.
Contrairement au concept de l'Espace ou du monospace, également synonyme de liberté, la marque ne se trouve pas, cette fois, en position d'initiatrice sur le créneau. Une difficulté supplémentaire, donc, a priori pour relever le challenge d'un positionnement réussi sur ce segment de marché déjà bien occupé (bien qu'il ne représente à ce jour que cinq pour cent du marché européen, en rélaité son impact est beaucoup plus important en termes de perception et d'image)

Un défi et une triple expertise pour y faire face

Pour relever le défi, Renault s’est appuyé sur une triple expertise : D'abord la sienne propre pour le design, puis – fort logiquement – sur celle de Nissan pour la conception technique. Enfin sur la technologie Samsung moteurs (usine détenue par Renault en Corée du Sud) pour la phase de mise en œuvre industrielle.

Mais revenons aux caractéristiques du nouveau Koleos destiné à s’inscrire, de façon emblématique, dans l’offensive produits du constructeur.

Ses atouts peuvent être abordés en considérant trois catégories de prestations intégrées au véhicule :

. D’abord une facilité d’utilisation sur laquelle nous allons revenir. Le véhicule offre un gabarit confortable. Son poste de conduite est bien adapté et permet une appropriation facile et rapide ;

. Ensuite, sa polyvalence évoquée précédemment. C'est celle du Crossover et de ses usages combinés : urbain, route et autoroute, ainsi que « OffRoad »  (chemins et tout terrain) ;

. Enfin, confort et habitabilité (niveau équivalent à un monospace) Au gré de ses fantaisies et de ses besoins, l’utilisateur se verra proposer plusieurs formules d'accessoirisation, dont l’une n’est rien moins qu’un système de sonorisation Bose embarqué !

Vue et impression d’ensemble

Le Koleos retient l’attention par l’élégance de ses lignes extérieures : élégantes, harmonieuses, élancées mêmes. Elles donnent une impression d’ « aptitude à la vitesse » (en particulier grâce à un profil qui redescend en seconde partie, pour devenir plus marqué vers l'arrière) Ses dimensions* mêmes, lui procurent une belle stature, sans aspect agressif, provoquant ou ostentatoire. Son allure sportive retient l'attention en présentant une disponibilité autant qu’une aptitude à l’effort, une sorte d'invitation à l’épreuve du franchissement. Une convergence de bonnes intentions, décelables de prime abord, avant de procéder au test qui s'impose.
 
* ( Long. 4.52 m, larg. 1.65m et hauteur 1,71 m)

Approche Intérieure, conducteur et passagers

Koleos Renault intérieur avant
Koleos Renault profil 1
Koleos Renault profil 1


A l’intérieur un ample tableau de bord fait face au conducteur. L’ensemble apparaît plutôt de facture sobre, agencé cependant de façon élégante. Le style, épuré, se développe en direction d'une vaste console centrale porteuse des fonctions essentielles (dont des manettes regroupées en forme de satellite de contrôle), avec quelques touches de métal anodisé rehaussant la tonalité générale ainsi que les caractéristiques sportives (dont une plaque sur le longeron proche du conducteur où l’on retrouve l’inscription Koleos, gravée, affirmée et mise en exergue)

En prenant place, le conducteur découvre une bonne visibilité avant et arrière. L’assise de conduite est de 946 mm en hauteur (elle est de 885 mm pour les passagers situés à l’arrière) Rien de particulier à signaler pour le siège conducteur, qui se règle facilement en hauteur grâce à une manette qui tombe sous la main. Notons, 
de prime abord, une sellerie relativement sobre (reste à découvrir les options possibles ou à venir ?) Le niveau de prestations intérieures apparaît satisfaisant.

Du point de vue du confort thermique, le Koleos est équipé d’une climatisation bi-zone, de même que de conduits dédiés (réglables) en direction des places arrière.

Le confort acoustique n’est pas en reste. Il a été traité de façon à réduire sensiblement le bruit de roulage. Notons que le véhicule est également équipé d’un pare brise acoustique. De la même façon, les matériaux insonorisants du compartiment moteur et insérés au niveau des passages de roues contribuent, ainsi que nous avons pu le constater, à l’obtention d’un faible niveau sonore sur route.

Enfin, nous retrouvons sur le Koleos le niveau de prestation déjà présent sur les véhicules de la gamme Renault à un même niveau de finition : freins de parking automatiques, système de déclenchement des feux, ainsi que les éléments spécifiques au Koleos :

. Des informations sur le tableau de bord, tels que boussole, indicateur de pente et de dévers, voire un historique des altitudes en montagne.

Renault a également voulu monter en qualité dans l’accessoirisation en proposant une système de sonorisation Bose, optionnel (pour information, le caisson de basse se trouve habilement dissimulé dans le coffre arrière au centre de la roue de secours, bien protégée par le plancher amovible)

A noter quelques particularités attractives : un haillon à double ouverture (dont la partie inférieure peut, façon camping ou pause casse-croute, servir de siège de plein air, supportant jusqu'à 200 kg), ainsi qu’un ingénieux système de repli, sous l'effet du basculement d’une simple mannette, des assises de sièges arrières et les dossiers rabattables, permettant ainsi la mise en place d'un plancher de chargement maximum (une manette à cette fin est disposée de chaque côté) La remise en place des dossiers s’opère presque aussi facilement, à la différence près qu'il faut appliquer une force (plus masculine) pour faire reprendre leur position initiale aux dossiers de sièges arrière. En tout cas, ces opérations s’exécutent en un tour de main et de façon très aisée.

Considérant précisément les capacités de chargement du Koleos, notons que le volume ainsi libéré est de 1380 dm3 pour une longueur de chargement de 2,60 m. Le constructeur a complété le volume et l'espace de transport de plusieurs accessoires et dispositifs astucieux, en particulier d’une trappe à skis et de filets d’amarrage.

Revenons aussi, sur un détail assez original, l’existence d’un « panier » dans la console centrale où l’on peut loger clefs, papiers et petits accessoires. Ce dispositif est amovible (muni d’une poignée, il peut être emmené par le conducteur)

Koleos Renault levier de vitesse
Koleos Renault panier amovible
Koleos Renault range-skis
Avant : levier de vitesse, bac-panier amovible ; Arrière : range-skis aménagé dans le coffre

Essai et qualités d’usage

Le Koleos apparaît d’emblée très agréable à conduire. Il est réactif et vif (le modèle essayé était un 2.5 dCi) Equipé d’une boîte de vitesse à six rapports sur tous les modèles, il offre des qualités indéniables de puissance et de reprises. La vitesse grimpe rapidement (attention, donc, de ne pas se laisser emporter par les possibilités d'accélérations au risque de se laisser « saisir » par les sempiternels radars, ennemis aux aguets (sauf peut-être sur les routes de Sologne où s’est déroulé l’essai, ces derniers étant remplacés par les déplacements potentiels d'animaux... sauvages ou quasi-domestiqués !).

Sur route, le Koleos rempli très honorablement ses fonctions. Sa polyvalence d’usage n’entame en rien son confort et son comportement routier de haut niveau. A noter, un système d’absorption de choc particulièrement efficace qui le place dans le haut de gamme par rapport à ses concurrents. La base roulante reprend des éléments du Nissan X-Trail.

Le véhicule est équipé d’une transmission intégrale avec coupleur électromagnétique qui permet, en cas de perte d’adhésion, une répartition du couple moteur à 50 % sur les roues arrières. C’est d’ailleurs à ce niveau que se distinguent ses qualités de « Crossover » et de franchisseur d'obstacles. Il est équipé de surcroît d’un système de contrôle de la vitesse en descente, enclenchable manuellement (par basculement d’un bouton) et qui se met en action sur des pentes supérieures ou égales à dix pour cent (particulièrement utile et efficace sur parcours accidenté à fort dénivelé) Le dispositif est agrémenté d’un système d’aide au démarrage en cote (il suffit de lâcher la pédale de frein pour que le véhicule reste à l'état stationnaire pendant trois secondes, délai suffisant pour permettre l’accélération) L’essai effectué en capacité de franchissement a été très concluant. Le Koleos offre un angle d’attaque de 27 degrés et un angle de sortie de 31 degrés. Cependant, sur les parcours difficiles, marqués d’ornières profondes, on peut toujours regretter que la garde au sol (18 cm) ne soit pas légèrement plus conséquente.

Question sécurité

Considérant la sécurité active, le Koleos est équipé d’un système de correction de survirage qui agit même avant l’intervention du dispositif de contrôle de trajectoire (ESP) Le constructeur a également équipé le Koleos d’une détection de décélération (l’ordinateur détecte que le conducteur relâche brusquement l’accélérateur et accentue en conséquence le freinage dès l’action sur la pédale concernée)

En ce qui concerne la sécurité passive, désormais - et généralement - assez bien traitée chez la plupart des constructeurs, le Koleos est pourvu d'une bonne dotation (dont airbags au nombre de six et ceintures avec limitateur d’effort…)

Motorisation

Renault a équipé le Koleos de groupes moto-propulseurs de dernière génération. Le diesel se distingue le bloc moteur 2.0 dCi décliné en version 150 et 175 ch. En essence, le moteur Renault de 2.5 l et 170 ch. assure la motricité. Toutes les versions sont équipées d’une boîte 6 rapports, particulièrement souple (fruit d’un développement conjoint Renault-Nissan) Une version boîte automatique est également proposée (non essayée)

A noter un bon rendement du moteur diesel qui sait se montrer suffisamment discret (diminution du bruit et des vibrations, pour un niveau sonore proche d’un véhicule essence)
 
La consommation apparaît maîtrisée : 7.2 l pour le 2.0 dCi en version 4x2 (7.4 l en version 4x4) Elle passe  à  8.3 l en cycle mixte. Point plus délicat pour ce type de véhicule, l’impossibilité d’échapper à la règle du malus à l’acquisition, le niveau d’émission de CO2 oscillant, suivant les motorisations, entre 209 et 221 g au km.

Au niveau des accessoires, notons quelques éléments particuliers : un système d’extension porte-vélos, devenu très tendance, et même une tente pouvant prolonger l'habitacle ! A l’intérieur, la possibilité d’intégrer une vidéo-lecture de DVD pour les passagers situés à l'arrière.


En résumé,

Le Koleos offre les caractéristiques d’un véhicule évasion pluri-usages, intégrant esthétique et confort de conduite. Une bonne synthèse, faite sans compromis, des fonctionnalités route et usage dans un contexte sports et loisirs. De façon générale, le Koléos offre un bon niveau de confort et de prestations.

Comparé à l'aspect extérieur, côté esthétique, nous avons - proportionnellement - noté moins d’originalité ou d’effets de style à l’intérieur (sauf pour quelques aménagements et accessoires)  Le tableau de bord, façon Laguna 3 mériterait, à notre avis, une plus grande attention quant à son aspect et texture (les lignes sont cependant agréables) Côté sellerie, la conception et le façonnage donne une impression de  robustesse sobre. Elle pourrait cependant se voir agrémentée de quelques fantaisies, au moins optionnelles.

Le Koleos, lancé à l'occasion de journées portes ouvertes, est disponible à compter de juin 2008.

J-R. Rouzioux,

© AnnoncesNo1 & Tecinfor.com, juin 2008, publication réservée aux sites Internet associés.

Finitions et tarif indicatif en € TTC (information Constructeur, juin 2008)

Finitions ESSENCE DIESEL 2.0 dCi
 KOLEOS 2.5 16V 170  version 4x2 version 4x4 
Koleos Expression 24 900 (4x2) 26 200 28 200  
Koleos Dynamique
29 200 (4x4) 28 500 30 500 *
Koleos Privilège (9 cv)
                          (11cv)
-
-
-
-
33 100 *
33 800  

* En version BVA (boîte auto) 1995 cm3 - 10 cv :  + 1 500 €

Accessoirisation (à titre indicatif) :

Alarme (321 €), aménagement skis (298 €), Bose sound system (900 €), Vidéo (1 587 €), peinture métal ou nacrée (470 €)...

agh


................................................................................................................

Veuillez nous faire part des éléments que vous aimeriez trouver dans cette rubrique :

- pour cela, merci de nous laisser un message -






 



auto moto



auto moto



  Conditions générales - Qui ?Partenaires Contact Mentions légales
  Le plus grand choix d'annonces sur annoncesno1automoto.com - © Copyright Edrs Tecinfor 2004-2011
© Edrs Edition et Tecinfor 2004-2008 -  automobile   annonces moto  immobilier  Voyages tourisme  infos presse news  petites annonces  edition