logo auto moto
Assurland.com
600 sites
annonces auto moto
la plus large diffusion et le plus grand choix d'annonces sur Internet !
auto moto
accueil
mon compte FAQ ? les services publier une annonce voir les annonces forfait pro
contact
 Ajouter aux favoris
 les services



 fiches pratiques



 fiches techniques



 actualités infos




c

Fiches pratiques  >> Sécurité - Economie - Entretien - Prix du carburant    


Combien vaut mon
véhicule d'occasion ?


Argus auto, cote, documents auto ? Argus moto, cote, documents moto

Argus auto moto
  cote argus gracieuse 

pompe carburant prix et économie carburant
   
Prix des carburants : pour l'automobiliste et le motard, comment réduire l'impact de l'augmentation du prix du carburant dans son budget ?
Coût du Passage en station : Déterminer l'impact du prix du carburant et, plus généralement, le coût annuel de la détention d'un véhicule dans nos budgets. Comment réduire ou optimiser ce budget ?   Pour les autres postes, consulter  Services, entretien et pièces détachées

Voici, tout d'abord, quelques chiffres pour la bonne compréhension des enjeux :

adgt

- Le budget Carburant + lubrifiant représente, selon l'INSEE,  en moyenne 30 % du buget véhicule d'un ménage, soit donc pratiquement le tiers des sommes consacrées à ce poste ;
 
- Après le carburant (30 %), viennent ensuite, l'amortissement annuel du véhicule (neuf ou d'occasion), soit 25 %, puis la part entretien + réparations pour 15 % et l'assurance pour 4,5 %.en moyenne.

> Le poste carburant est, par conséquent.
  le poste  de dépenses le plus important.

Comment pouvons-nous agir pour limiter les impacts de la hausse du prix du carburant et, plus généralement, les frais relatifs à la possession d'un véhicule ?

- 1) Economiser sur le prix du carburant à la pompe :

Pages et sites favoris vos autres pages
 &  sites favoris sont > iCi
 
g3

Les hypermarchés et supermarchés ont fait baisser les prix. Cependant, le secteur est dominé par quelques grands groupes, dont TOTAL en France, ce qui limite les effets de baisse de prix sous l'effet de la concurrence ;

Des sites spécialisés donnent le prix des carburants sur votre itinéraire. A titre d'exemple, Zagaz offre un service de comparaison de prix dans les stations-service de France (Essence SP95. SP 98, Gazole, Gasoil+,  E10 et GPL)

- 2 ) Conduire de façon plus soft, + écononomique et + écologique :

Il est possible de prendre l'habitude de ralentir par anticipation ou de relâcher la pédale d'accélérateur à quelques centaines de mètres d'un rond point ou, en ville, quelques dizaines de mètres plus tôt. Pensons à la surconsommation occasionnée par un freinage appuyé qui, sauf nécessité ou urgence, représente une véritable dépense d'énergie (l'usure des freins s'en ressent d'autant.)

Avoir le pied plus léger sur l'accélérateur (sauf nécessaire obligation pour doubler ou éviter un danger.) est donc une règle générale qu'il convient de suivre, outre le fait que la prudence y gagne aussi. Une conduite adaptée (et plus détendue) permet ainsi de réaliser une économie de carburant qui peut, sur un trajet, représenter de 5 à 10 % de la consommation habituelle de carburant. En outre, n'oublions pas non plus que, sur autoroute, la consommation augmente sensiblement, en particulier au-delà des 110 km/h, bien que de façon moindre pour les véhicules équipés d'une boîte de vitesses à six rapports.

- 3 ) Rouler avec un véhicule de nouvelle génération ou motorisation :

C'est évidemment le must, en particulier compte tenu de l'amélioration du rendement des moteurs (on note une tendance à la diminution de la cylindrée pour une même puissance développée, ce que les anglosaxons appellent le downsizing.)

Il ne s'agit pas forcément de posséder un véhicule tout électrique dont l'offre et les infrastructures sont encore trop limitées, mais plutôt un véhicule hybride dont l'offre constructeur croît régulièrement (Avantage : conduite plus souple et récupération d'énergie en phase de décélération ; inconvénient : surcoût à l'achat, mais prime de 2.000 €) ;

- 4) Avoir recours à des moyens alternatifs, dont le co-voiturage :

Cette pratique a ses avantages et ses adeptes (partage des frais.) Elle a aussi ses contraintes, dont une rigueur pour tenir les engagements d'horaires, à laquelle s'ajoute le respect du confort des passagers. Voir à ce sujet notre analyse sur le co-voiturage dont la pratique tend à se développer, aussi bien pour les trajets aller et retour sur les lieux de travail, que pour les déplacements typiquement loisirs et week-ends.

A signaler également les initiatives alternatives, telles que Vélo lib ou équivalent dans les principales villes, ainsi que la toute nouvelle formule Autolib qui démarre à Paris et banlieue avec le concours de la société Bolloré.

- 5) Utiliser plus largement les transports publics, le train ou l'avion

Dans nombre de cas, l'utilisation d'un véhicule ne peut être évitée. Il constitue l'atout liberté par excellence, à la réserve près que les circonstances particulières du trajet peuvent contrecarrer son utilisation : risque d'embouteillages propres à certains parcours ou encore difficultés et coûts d'utilisation des places de stationnement.

C'est ainsi que les transports publics connaissent désormais un regain d'intérêt. Nombre de villes et collectivités territoriales ont bien compris l'enjeu du développement du transport urbain. Les nouveaux systèmes de tramways ou tram sont désormais spacieux et rapides (les feux passent au vert sur leur passage.) Des parkings relais ont été mis en place à l'entrée de nombreuses villes (comme à Nantes par exemple)

L'utilisation des transports en commun ne signifie donc plus (sauf encore pour le métro et les bus aux heures de pointe) le recours à un moyen dégradé ou contraignant de circuler, puisque que le confort y a été notablement accru.

Enfin, sur certains trajets, l'utilsation du train, voire de l'avion à des tarifs préférentiels, peut s'avérer plus économique et avantageux. Deux éléments principaux sont à prendre en considération : l'amortissement des frais de déplacements sur le nombre de passagers empruntant l'itinéraire concerné et les temps complémentaire d'accès aux points de départ et d'arrivée, gares et aéroports, surtout aux périodes et heures de pointe.

R. Rouzioux-Saens, le 14 sept. 2011,
   

  Comment Obtenir rapidement un CERTIFICAT de NON GAGE ?
     











adg