logo auto moto
Assurland.com 600 sites
annonces auto moto
la plus large diffusion et le plus grand choix d'annonces sur Internet !
auto moto
accueil
mon compte FAQ ? les services publier une annonce voir les annonces forfait pro
contact
 Ajouter aux favoris
 les services



 fiches pratiques



 fiches techniques



 actualités infos







gtvt

Partenaires



















annuaire

Liens

N O U V E A U T E  Automobile :

Mercedes, la Class-E Estate

Mercedes E 200 profil


Mercedes nouvelle Class E :

Comment faire cohabiter confort,
puissance, tradition et modernité ?

(Notre photo, Mercedes Class E Estate - RJR)

Mercedes et l’univers de la Classe E

Pour tout automobiliste, posséder une Mercedes Classe E Estate représente, à n’en pas douter, un signe distinctif qui traduit un niveau d’exigence élevé, voire une certaine forme de raffinement.

Laissons à chacun ses appréciations et, probablement aussi, ses idées préconçues. En effet, l’impression que procure un véhicule du segment Premium donne, assez facilement, lieu à des clichés. C'est, en particulier, le cas en France. La relation s'établit rapidement entre le véhicule et le statut social potentiellement « haut de gamme » de son propriétaire.

Pourtant, c'est sans préjugé que nous nous sommes rendus aux essais de la nouvelle Classe E afin de vous en rendre compte. 

Classe E 3/4 arrière Classe E Estate avant Classe E 3/4 avant
Mercedes Classe E Estate en livrée sombre  © Photos RJR
g3

L'automobile fait encore partie des domaines où le rêve prend volontiers place dans l'esprit avant d’entrer sur la voie de sa réalisation.. Un rêve comparable à celui de l’éditeur d’un magazine en ligne : s’adresser au lectorat le plus large possible, pouvant aller - grâce à « l’illimité Internet » - de « Abou Dhabi shopping » à « l’Humanité Dimanche »  !

Puisque nous en sommes à balayer toutes les réticences psychologiques éventuelles à l’achat d’une Mercedes Classe E, évoquons-en une autre… celle du constructeur lui-même, à qui nous ne saurions cependant reprocher d'être équivoque :

« Quel pourrait bien être l’endroit le plus approprié pour présenter ce véhicule d’exception à un « aréopage » de journalistes de la Presse automobile française qui doit en rendre compte à ses lecteurs ? »
 
Se rendre à Berk Plage ? Non. Place de la Concorde ? Pas davantage. Sur la Côte d’Azur ou dans les Gorges du Verdon ? Peut-être …

La réponse, ne la cherchez pas plus loin. Elle est d’une simplicité déconcertante.

Pour Mercedes, le lieu le plus approprié pour présenter la nouvelle Classe E est, tout simplement, son terrain de chasse privilégié, l’Allemagne… à  savoir, pour cette mise en roue automnale de la nouvelle Classe E Estate, la région de Frankfort, plus exactement de Wiesbaden.

Ajoutons une dernière évocation singulière à cet itinéraire de découverte :

Alors que, il y peu de temps encore, en France même, certains prétendaient pourvoir « supprimer » jusqu’au souvenir de Mai 68, il serait bien difficile de découvrir quelque chose d’aussi agressif chez nos amis d’Outre Rhin. A l'inverse, nous avons rencontré chez eux une sorte d'envie gourmante, une forme élevée de sérénité, pour ne pas dire la « force tranquille » du luxe reçue en héritage !

Mercedes ME 200 1968 Mercedes : la marque
prend appui  sur sa tradition
pour conforter sa modernité.
(nos photos)
Mercedes ME 350 2009

A gauche, Mercedes 200 de 1968 - A droite; Mercedes 350 de 2009 © Photos RJR
g3

Autrement dit, les Allemands n'hésitent pas à avoir un état d'esprit opposé à celui des Français. En voici la troublante illustration :

En ce jour de « l’An de crise 2009 », devant les « Colonnades » de Wiesbaden, Mercedes n’hésitait pas à présenter sa luxueuse berline E 350 de dernière génération faisant face à sa vaillante aînée, une Mercedes E 200 D de… 1968 (sans rayure, ni jet de pierre… seulement avec, en prime pourrait-on dire, quelques touches de nostalgie très
« XX è siècle » !) Assurément, de quoi nous surprendre de ce côté-ci du Rhin : être fiers de ce millésime, qui fut pourtant secoué chez nous à la manière d'une bouteille d'Orangina servie à la terrasse d'un bar du quartier latin !

Aller à la rencontre de ces adeptes des révolutions tranquilles, quel réconfort ! Autant s’habiller pour faire corps avec des intérieurs feutrés, faits de cuirs et de mailles de velours.

Pour nos amis Allemands (et je veux bien reconnaître que nous sommes là à la limite de l'analyse subliminale), c’était comme vouloir signifier que, durant toutes ces décennies d’un siècle trop agité, les eaux tumultueuses s’étaient assagies. Les superbes tourbillons bouillonnants serpentaient, maintenant - apaisés -, tantôt dans les anfractuosités du Rhin, tantôt sous les ponts du Danube.

Faisant volontiers la jonction avec leur longue histoire, les anciennes routes teutonnes avaient déroulé leurs volutes enrubannées entre cités et campagnes verdoyantes, parcourues qu’elles étaient - aujourd'hui - par autant de Mercedes, Audi et autres « voitures d’un peuple » en mal d’embourgeoisement ! Voilà, nous en terminerons là avec notre volet lyrique !

Classe E Estate bosquets Classe E Estate optique avant Classe E Estate Optique arrière
Mercedes Classe E Estate : ligne et style soignés  © Photos RJR

Quelle concurrence pour la Classe E ?

Ce propos introductif à la présentation de la nouvelle Mercedes Classe E Estate représente, à n’en pas douter, un challenge. Cependant, poursuivons - quelques lignes encore - sur le champ du lexical et de l’explication de texte.

A priori, il apparaît normal que le commun des mortels puisse penser que ce véhicule à l’opulence certaine, en particulier dans ses variations haut de gamme, est destiné à flatter l’ego du cadre supérieur fier de montrer sa réussite.

De même, sous l’angle du pragmatisme économique, on pourrait penser aussi que la Mercedes Classe E Estate est destinée à servir de porte-échantillons à des représentants en articles de luxe.

Livrées telles quelles, ces explications sont cependant trop restrictives.

La réponse se trouve, là encore, sur les terres de prédilection de Mercedes. En réalité, l’automobiliste qui parcourt les routes allemandes, se rend vite compte que nos voisins ont, dans leur grande majorité, zappé le monospace, ce moyen de transport pourtant largement apprécié des familles françaises.

Alors, quel type de véhicule un constructeur
peut-il proposer pour se substituer au monospace, dans un pays où, pour sa part, le concept a du mal à trouver sa voie ? La réponse est, somme toute, assez simple : transformer une berline luxueuse en break spacieux et puissant, pour appeler l’attelage Classe E Estate. CQFD.

En France, la réponse apparaîtra plus spécialisée et plus élitiste. Elle constitue davantage un marché de niche.

Les signes distinctifs de la nouvelle Classe E Estate

Venons-en aux caractéristiques techniques des véhicules représentatifs de la nouvelle Classe E Estate de Mercedes.

Mercedes Classe E poste de pilotage Mercedes Classe E habillage de porte Mercedes Classe E tableau de bord
Mercedes Classe E Estate : poste de pilotage, habillage et tableau de bord  © Photos RJR

-    Design : la touche Mercedes en quelques traits

Un capot moteur effilé avec des lignes fluides qui viennent s’enserrer jusque dans la calandre et les blocs optiques ;
Une large grille de calandre, ornée de l’étoile à trois branches sur le capot.
Des pare-chocs avant effilés et dynamiques.
Des antibrouillards et feux de jour insérés dans les pare-chocs avant.
Des feux à LED à l’arrière
Des rampes de toit noires pour la ligne Classic, chromées pour la ligne Executive
Pour le pack Sport AMG : des sièges avant sport
Des jantes alliages de série et des jantes optionnelles.
Une large palette de peintures métallisées : de l’argent iridium au noir obsidienne en passant par le beige perle, le bleu indigo, etc.

-    L’habitabilité : les points forts

Mercedes Classe E Estate Siège MErcedes Classe E Estate sièges arriere Mercedes Classe E Estate Siège pour enfants
Mercedes Classe E Estate : aisance et habitabilité soignée   © Photos RJR

Tendres selleries : façon bois précieux et têtes de cuir

Tout d’abord quelques images : à l’intérieur, un façonnage aux tonalités claires, à l’extérieur des livrées sombres aux couleurs profondes. Dans d’autres cas, l’inverse : un intérieur sombre et une livrée sur des tons pastel soutenus.

Système « Easy Pack » avec trappe pour le chargement d’objets longs ; les sièges arrières 2/3 1/3 peuvent être rabattus facilement depuis l’espace de chargement avec la poignée qui se situe au niveau du montant ou, depuis l’intérieur, avec le levier qui se situe au niveau du dossier ;

Plancher de chargement Easy-Pack avec un volume de 132 litres, volet pliant et différentes positions de fixation.

Côté conduite : simplicité et sophistication assez bluffantes. Côté simplicité, une simple manette de conduite automatique au volant. Côté sophistication, un système de maintien du conducteur et de son passager, destiné à soutenir les côtes et les reins dans les virages (à régler de préférence en position minimale, à moins de préférer la formule massage, lorsque la route est sinueuse et escarpée)

A noter aussi, l’option sièges arrière face au défilement de la route pour les enfants. Le système est ingénieux à n’en pas douter.

-    Equipements

De série, à l’intérieur :

Sièges arrières automatiquement rabattables, 2/3 - 1/3
Cache bagages Easy Pack et filet de protection
Plancher de chargement repliable
Prise de courant 12 V dans le compartiment de chargement…

A l’extérieur : Hayon à ouverture / fermeture automatique, suspension automatique, suspension pneumatique au niveau de l’essieu arrière avec correcteur de niveau…

En option, un système de gestion de l’espace arrière : sangles de protection à enrouleurs, rails en aluminium et protection de seuil.

-    Motorisations 

Difficile de prendre en défaut la motorisation Mercedes car la puissance et performance sont au rendez-vous (sauf peut-être dans la partie basse de la gamme en diesel car gabarit et poids des véhicules demandent une forte puissance pour obtenir la réactivité voulue) En tout cas, l’impression de sécurité et d’efficacité au freinage sont bien présentes.

La nouvelle Classe E Break dispose d’une offre de trois motorisations diesels :

220 CDI Blue Efficiency   170 CV
250 CDI Blue Efficiency   204 CV
350 CDI Blue Efficiency   231 CV
Les deux premières motorisations sont disponibles en boîte mécanique 6 vitesses et et en boîte automatique 5 vitesses.

et 2 motorisations essence :

350 CGI Blue Efficiency   282 CV
350 CGI Blue Efficiency   388 CV


En résumé,

Avec sa nouvelle Classe E Estate (façon break), Mercedes signe une ligne de véhicule qui s’inscrit dans la fidélité à ses critères de luxe, de confort et de raffinement. Revendications technologiques, aspects pratiques et attentions sont au rendez-vous, pour un prix qu'il ne nous appartient pas de juger ou de discuter.

Pour automobilistes plutôt aisés, désireux de faire suivre, hors les murs, le confort de leur habitation, tout en aspirant à vivre les sensations de leurs déplacements... pour une heure (dans un taxi), un jour ou un week-end (en voiture de location) ou encore toute une vie (si affinités) ! Une qualité qui n’a pas de prix... !
 
Jean-rené Rouzioux,
Janvier 2010

Tarifs

En essence, les prix vont de 60.900 € pour la 350 CGI pour la finition Elégance à 77.100 € pour la finition Avantgarde Executive 500.

Pour le diesel, des prix plus compétitifs qui s’étagent de 44.000 € pour la Classic 220 CDI à 58.900 € pour la 350 CDI Executive.

© Tec Infor Com - janvier 2010, publication AnnoncesNo1 et sites Internet associés.

..................................................................................................................

Veuillez nous faire part des éléments que vous aimeriez trouver dans cette rubrique :

- pour cela, merci de nous laisser un message -





 



auto moto



auto moto



  Conditions générales - Qui ?Partenaires Contact Mentions légales
  Le plus grand choix d'annonces sur annoncesno1automoto.com - © Copyright EDRS 2004-2008
 © Edrs Edition et Tecinfor 2004-2008 -  automobile   annonces moto  immobilier  Voyages tourisme  infos presse news  petites annonces  edition